Montpellier héberge le premier Congrès Innovation en éducation

Crédit: Néo Bien-être

Le 3 et 4 mars prochain à Montpellier, se tiendra le premier congrès Innovation en éducation. Après le succès de leur festival l’Ecole de la vie, leur quatrième édition cette année, l’agence Neo-bienêtre réunit le temps d’un week-end, 14 conférenciers et toutes personnes avides de connaissances, prêtes à adopter un regard nouveau sur l’éducation.

Participer au bien-être des autres, c’est participer à son propre bien-être

Neo-bienêtre, c’est le premier réseau et la première agence de communication consacrée aux domaines du bien-être, des médecines douces et du développement personnel, créée par Julien Peron en 2003. Selon lui, ‘’ il est important que notre activité professionnelle ne soit pas juste un moyen de gagner de l’argent mais à l’inverse une réelle opportunité de participer à notre bien-être et par voie de conséquence à celui des autres.’’
Dans cette optique, il développe son agence autour de plusieurs projets comme des rencontres dans toute la France, une semaine Vélo Yoga et Méditation, Neorizons un réseau pour des voyages éco-responsables, l’école de la vie, le festival mais aussi un projet d’école alternative en cours et en attendant on retrouve le réseau français des écoles alternatives (plus de 900 en France).

Sont attendus le samedi 3 mars, Bruno Hourst, formateur et auteur s’intéressant aux méthodes de réussite scolaire ; Charlotte Ducharme, auteure du livre Cool Parents Make Happy Kids sur l’éducation positive ; Philippe Nicolas, Professeur des écoles et auteur sur le retour à la nature à l’éducation qui passe par les cinq sens ; Laure Raynaud, enseignante et co-fondatrice de ScholaVie pour le développement des compétences psychosociales de l’enfant ; Sophie Rhabit Responsable fondatrice de La ferme des enfants sur les méthodes Montessori ; Tarisayi de Cugnac coach et formatrice en éducation positive ; Catherine Henry-Plessier médecin de formation s’intéressant aux neurosciences comme à l’éveil spirituel.

http://www.youtube.com/watch?v=JywfTYdKpHc

Présents le dimanche 4 mars, Karine Bressand, Docteure en neurosciences, coach et créatrice du Funny Learning(r) ; Eric Gaspar, Professeur de mathématiques à Lattes, en charge du projet « Neurosup : mon cerveau pour allié » ; Vanessa Toinet, Directrice fondatrice de l’école Montessori du Morvan et pionnière en médiation animale ; Anne Blandin Rabiller dirige le cabinet de coaching Zest’développement, qui accompagne les jeunes en difficultés à développer tout leur potentiel ; Jonathan Lehmann ancien Avocat d’affaires à Wall Street et Paris, il anime aujourd’hui la communauté « Les Antisèches du Bonheur » ; Ramïn Farhangi, ancien Consultant en direction d’entreprise, fondateur de L’Ecole Dynamique est une micro-société démocratique où les enfants sont libres de faire leurs propres choix concernant leurs apprentissages ; Arnaud Riou, auteur et formateur en éducation bienveillante.

Pourquoi l’école doit-elle changer ?

Le congrès suit le constat fait sur l’école traditionnelle d’aujourd’hui. Elle est forte d’un enseignement théorique primordial néanmoins ses méthodes d’apprentissage n’ont pas évolué avec la société. Elles ne sont pas adaptées aux besoins des enfants, ne prennent pas en compte les particularités de chacun.

Ces nouvelles écoles s’appuient sur cette notion de ‘liberté encadrée’ dans le but d’aider l’enfant à se développer à son rythme et à devenir plus autonome.
Bien que les méthodes diffèrent, les écoles alternatives ont pour ligne directrice le bonheur et l’épanouissement de l’enfant. Les classes sont coopératives, l’apprentissage actif est encouragé par les enseignants. La voix de l’enfant a la même valeur que celle d’un adulte.

La demande augmente malgré la législation qui se durcit envers ces établissements, 93 ont vu le jour en 2016, c’est 26 de plus que l’année précédente.

Jugeant l’éducation comme un élément fondamental au bon développement du futur adulte, le congrès innovation en éducation propose un point de départ : échanger, apprendre et transmettre. Sur des thématiques variées comme l’altruisme dès l’enfance, la communication bienveillante ou la psychologie positive dans l’éducation et bien d’autres.

Si vous aspirez à devenir enseignant, parent, citoyen ou que vous l’êtes déjà et souhaitez élargir vos horizons, le congrès innovation en éducation se déroule dans la salle Guillaume de Nogaret, Place du Professeur Mirouze, 34000 Montpellier le samedi 3 mars et le dimanche 4 mars. La journée de samedi est complète mais il reste des places pour dimanche, décidez-vous vite !

Solange Faria Pereira

Licence Sciences du Langage parcours communication, médiation et nouveaux médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What's Up Montpellier

GRATUIT
VOIR