Image d’illustration

L’université Paul-Valéry est un établissement qui compte dans le domaine de l’enseignement numérique. Non seulement elle participe à la recherche et à la conception de dispositifs numériques, mais elle a aussi mis en place de nombreux outils pour améliorer l’enseignement et la communication sur le campus. Détail.

 

Une plateforme optimisée

Paul-Valéry mise sur le numérique pour améliorer l’enseignement universitaire. L’université a mis en place un Environnement Numérique de Travail (« ENT »), à la disposition des étudiants et des enseignants. Sur cet espace virtuel sont proposés divers services en ligne comme les inscriptions aux cours et une messagerie. L’université utilise de manière très dynamique la plateforme Moodle, Les enseignants y déposent des ressources documentaires et des cours. Certains utilisent aussi le forum afin de partager des informations et de communiquer avec leurs étudiants. Ceux-ci peuvent aussi y déposer leurs devoirs en ligne.

Des cours « hybrides » dispensés en ligne

Paul-Valéry expérimente les cours en hybride. Mais ce sont surtout les étudiants des cursus numériques qui profitent de ces enseignements  se déroulant uniquement en ligne. Les étudiants d’autres cursus ignorent bien souvent leur existence.

Une bibliothèque virtuelle

Les bibliothèques universitaires se sont mises à l’heure numérique, et Paul-Valéry n’échappe pas à la règle. Les étudiants peuvent facilement en explorer le contenu via leur ENT, sans se déplacer. De nombreuses données sont consultables en ligne. Les étudiants consultent ainsi depuis leur PC des articles de revues scientifiques et même des ouvrages numériques.

Une connexion facile

Toute cette activité numérique est favorisée sur le campus par les 17 salles informatiques de l’établissement qui comptent pas moins de 300 machines. Certaines salles sont en accès libre, ce qui permet aux étudiants non outillés de se connecter.  Et bien sûr, le Wifi est disponible sur tout le campus.

Un studio numérique à l’université

Il faut le savoir, Paul-Valéry dispose également d’un studio numérique où l’on peut créer des ressources audiovisuelles qui viennent enrichir les supports d’enseignements et améliorer la communication de l’établissement. Les productions réalisées sont relayées sur le site internet de l’université. Certains enseignants l’utilisent aussi pour diversifier la forme des cours mis en ligne.

Une pédagogie numérique à deux vitesses

En dépit de toutes ces facilités, il semblerait que les étudiants n’ayant pas dans leur cursus des enseignements relevant spécifiquement du numérique, comme la communication numérique, utilisent peu ces outils. Cela laisse entendre que l’impulsion doit être donnée par les  enseignants. Un autre point critique concerne l’enseignement à distance (EAD). Certains étudiants concernés soulignent les difficultés rencontrées dans la réalisation de  travaux en groupe. Si l’on en juge aux nombreux travaux portant sur l’ingénierie pédagogique, ces difficultés devraient être facilement résolues dans les années à venir. Et ce feed-back des étudiants pourrait y contribuer…

 

Article réalisé dans le cadre de l’enseignement « Pratiques d’écriture journalistique » dispensé aux étudiants de Licence 3 Sciences du langage parcours Communications, Médias et Médiations numériques de l’ITIC Université Paul-Valéry Montpellier III.

 

Laisser un commentaire