« On apprend peu par la victoire mais beaucoup par la défaite ». Les War Eagles en sont l’exemple parfait, après avoir terminé cinquièmes lors de la journée inter-conférence à Albi (avec 3 défaites en 5 matchs ndlr.), les War Eagles avaient à l’honneur de montrer ce qu’ils ont eu l’occasion d’apprendre en se déplaçant au Parc des sports de Perpignan, ce Samedi 11 Mars, pour affronter les MFA Hurricanes et les locaux, les Archanges de Perpignan.

Une défense impériale

« L’attaque fait gagner des matchs là où la défense fait gagner des titres. »

Les War Eagles sont encore une illustration parfaite de ce cliché du sport. En effet, lors de la cinquième journée de championnat, la défense teyrannaise va s’illustrer à plusieurs reprises. Notamment en première mi-temps du match contre les MFA Hurricanes, en stoppant à chaque fois l’attaque montpellieraine, l’obligeant à rendre le ballon à chaque fois.

Mené par le LineBacker Jean-Marc ASNAR, les War Eagles vont d’ailleurs rentrer aux vestiaires avec un avantage de 19 à 0.

Des changements tactiques payants

En parallèle, l’attaque des War Eagles menée par Jean-Marc ASNAR au poste de Quaterback (en l’absence de Florent AYMARD et Sebastien COULON) va s’illustrer au sol par des courses du coureur Romain FRESCO; mais aussi à la passe, sur des réceptions courtes des receveurs Marion CROZET, Maryan LUDWICZAK et  Pierre-Louis BAUDRY ou encore les centres Fabrice COUTARD et Florent BARREYRE.

Ces changements tactiques seront payants et permettront aux Aigles de guerre de marquer à plusieurs reprises en première mi-temps.

Par la suite, l’attaque des War Eagles va s’illustrer une dernière fois pour offrir une victoire 26 à 7 face au club montpelliérains. Une victoire importante qui leur permet de se rapprocher un peu plus de la première place.

Lors de la seconde rencontre de la journée, face aux Archanges de Perpignan, l’escouade offensive va continuer sur ce rythme en inscrivant 6 touchdowns grâce à Romain FRESCO, Pierre-Louis BAUDRY, Marion CROZET, Florent BARREYRE ou encore Maryan LUDWICZAK, permettant aux aigles de guerre de s’imposer 41-12 .

 

Par dessus ces deux victoires, c’est la performance collective qu’il faut retenir : on a eu l’occasion de voir des joueurs capable de jouer à n’importe quel poste. Pour la prochaine journée de championnat, les War Eagles devrait se déplacer à Grammont: un déplacement pouvant avoir une importance quant au classement final. 

Laisser un commentaire