A vos baskets !

Le 19 mars 2017 aura lieu pour sa 7ème édition, le marathon de Montpellier. 42, 195 kilomètres. Voici la distance que vont parcourir les participants. Tous réunis autour d’une même passion, ils vont sillonner côte à côte, les rues de la métropole montpelliéraine. Traversant Montpellier, mais aussi Pérols, Carnon, Palavas-les-Flots et Lattes, le parcours constitue une boucle, dont le départ et l’arrivée correspondent à la place du Nombre d’or à Antigone.

 

Plus que du sport, un état d’esprit

Ce marathon s’inscrit dans une série d’événements de running à Montpellier. Après les 10 et 20 kilomètres, respectivement aux mois d’octobre et de novembre 2016, le MAMM, Montpellier Athletic Méditerranée Métropole, en partenariat avec la Région Occitanie et la Communauté d’agglomération du Pays de l’or, Mauguio-Carnon, Castelnau-Le-Lez, Lattes, Palavas-les-Flots et Pérols entre autres, organisent cet événement de grande ampleur.
Il réunit de très nombreuses personnes depuis la 1ière édition du 17 octobre 2010. Amateurs comme expérimentés, le marathon de Montpellier est ouvert à tous les amoureux de running. Lors de la 6ième édition, un journaliste sportif de France 3 Languedoc-Roussillon, Denis CLERC alias « zinzin reporter », a partagé dans un article de France Info, son expérience vécue du marathon. Intégré au cœur même de l’événement, son objectif était, je cite : « de partager la souffrance, les doutes et la bonne humeur des marathoniens du milieu de peloton ». Objectif réussit peut-on lire plus loin : «Avec les marathoniens croisés, j’ai retrouvé l’esprit trail. L’échange, l’entraide et de bonnes parties de rigolade ».

Le marathon pour tous et par tous

Le marathon n’est pas une discipline des plus faciles. C’est pour cela qu’au programme, sont prévues d’autres épreuves qui allègent ou permettent d’appréhender cette épreuve de différentes manières :

  • Les courses enfants : ils ont, eux aussi, la possibilité de faire leur preuve à la veille du Marathon.
  • La marche nordique : avec deux parcours différents, de 5 ou 10 km, cette course permet la découverte et l’initiation de cette activité ouverte à tous mais peu connue.
  • Le semi-marathon : la grande nouveauté 2017, une course correspondant à la moitié du parcours complet, mais dont le départ est commun aux autres courses.
  • Le relai à 6 : même distance que la course individuelle, mais la difficulté est affrontée en équipe.
  • Le Challenge Entreprise/Entreprise plus : le premier permet à une entreprise, association ou collectivité d’inscrire une ou plusieurs équipes pour un relai à 6, tandis que le second permet à ces mêmes structures de les inscrire à 3 marathons (le marathon individuel et le relai à 2 et à 6). Cela permettrait de souder les membres d’une entreprise en les confrontant à une même difficulté, et vous, qu’en pensez-vous ?
  • La course Handisport : les coureurs handicapés, en fauteuils roulant, déficients visuels ou dont les capacités motrices sont altérées, licenciés à la fédération française Handisport peuvent également partager ce moment

Durant la totalité des épreuves, des villages courses sont mis à disposition des coureurs. Ces divers points de repos, composés de stand, de ravitaillement et d’épongeage entre autres, proposent des animations musicales pour encourager les troupes. Ils sont principalement tenus par des bénévoles. C’est en grande partie grâce à eux, que les événements de cette ampleur peuvent avoir lieu. Que ce soit le long du parcours ou dans les villages courses, ils participent au cœur de l’événement en accompagnant tout au long de leur périple les coureurs. Chaque personne peut donner d’elle-même pour vivre cette aventure différemment !

Pour une vie plus saine, accessible à tous

Donner de soi, pour une cause : voilà le défi relevé par les organisateurs du marathon depuis sa 1e édition. Elle visait le développement du tourisme, la réconciliation à la course pour les jeunes, et la lutte contre l’obésité et la sédentarité, avec la mise en place de réunions et de conférences grand public au sujet de l’éducation à la santé, grâce au partenariat avec le CHU, centre hospitalier régional universitaire de Montpellier. Cette année, les objectifs sont les mêmes, mais une nouveauté s’instaure. Est présente, la volonté d’ouvrir l’événement au plus grand nombre. Les aveugles peuvent, à leur tour, y participer. C’est par ailleurs, à l’occasion de ce marathon que la FAF-LR se mobilise pour les 100 ans de la fédération nationale des aveugles.
Cette course promeut la pratique sportive et permet de mettre en avant ces différents espaces verts et infrastructures. On a, entre autres, le stade Philippidès, club d’athlétisme, ouvert à tout public de 20h à 22h ; un parcours de 2,5 et 1,9km, quartier Port Marianne, ouvert 24/24h ainsi que « la Marathonienne », parcours équivalent au marathon, reliant l’ensemble des espaces vert de Montpellier en un réseau surnommé « le réseau vert ».

Le Marathon de Montpellier est l’événement de running incontournable de cette année. Il permet la réunion de personnes différentes les unes des autres, face à une même difficulté. Par cette course, on promeut la ville de Montpellier et ses espaces verts, mais avant tout, le sport pour tous.

« Espace vert dédié au sport ou au repos à proximité de l’arrêt Moulares, Montpellier. » Crédit: Alexia POINT


Pour plus de renseignements: Cliquez ici

Alexia POINT

Laisser un commentaire