Vendredi 13 novembre, après-midi romantique, je suis dans les bras de ma copine, le malheur superstitieux ce n’est pas pour nous, on profite de ce bonheur éphémère. 23h, après un film d’horreur (Mysery, film psychopathe de Rob Reiner que je vous conseille vivement de regarder), on se reconnecte à la réalité. « Plusieurs fusillades à Paris », titrait France TV info ; « 6 attaques font plus d’une centaine de morts » annonçait Les Echos…

DES TROUS DU CUL !

CT2eVJiUkAA72Nq

Crédits photo : http://www.elysee.fr

Des trous du cul !

Voilà comment j’ai envie de commencer mon article. Ceux qui utilisent des kalachnikovs pour faire entendre leurs voix, ceux qui se font exploser dans la foule pour faire un maximum de victimes sont des trous du cul, des lâches ! Ils se battent soit disant pour leur Dieu Allah, mais n’ont jamais ouvert le Coran ! Ces gens-là ne sont pas des musulmans, ce ne sont pas des islamiques, ils ne sont même pas dignes d’être français ; ce sont tout simplement des djihadistes, des fanatiques, des tueurs, des islamistes radicaux, des terroristes. Ils sont à la botte d’un calife haineux, Abou Bakr al-Baghdadi, chef autoproclamé de « l’Etat islamique du soleil levant », Daesh.

Rassemblons-nous, unissons nos cœurs

CT3NqvdWoAAY-sQ

Crédits photo : Twitter Anouk Corge (@Anouknouk)

Pourquoi la ville de Paris fut-elle attaquée ? Pourquoi la France fut-elle touchée ? Pourquoi les français furent-ils assassinés ? Parce que nous profitons de la vie tout simplement, nous vivons et nous ne cesserons jamais d’en profiter. Je dis OUI à la vie, je dis OUI à ses plaisirs et j’emmerde ces terroristes qui croient que leurs balles nous feront cesser d’aimer la vie ! Vous qui me lisez, nous sommes l’avenir, nous sommes le futur de la France, nous sommes les héritiers de ce beau pays. Nous seuls avons la clé pour faire de notre futur ce que nous voulons de meilleur. Nous pouvons construire de nos propres mains notre avenir. Rassemblons-nous, unissons nos cœurs et vivons ensemble dans la joie et l’amour de tout un chacun. Semons la graine de l’espérance qui formera la force de la tolérance. Unissons nos forces afin de faire face à l’oppression. Montrons au monde entier que nous sommes solidaires, éclairons tous les pays de notre lumière et répandons la paix en faisant taire la guerre.
Jamais ils ne nous feront taire. Ils auront beau essayer de nous terroriser, ils ne connaissent pas notre envie d’aimer, notre envie de vivre en paix. Continuons de rire, continuons de vivre ensemble ! Buvons, écoutons de la musique, regardons des matchs de football, partageons le bonheur entre nous… il fait si bon de vivre dans un pays libre, alors pourquoi ne pas en profiter ?

CUATmnjWIAAS_Iu

Crédits photo : http://www.d8.tv/d8-divertissement/pid7156-ms-le-grand-8.html

Je terminerai cet article par la retranscription d’une interview faite par Le petit journal. Martin Weill qui était à Paris le lendemain des attentats, a interrogé un petit garçon de 5 ans qui était accompagné de son père. L’innocence du garçon et le père qui essaie de rassurer son fils sont attendrissants à tel point que je souhaitais vous faire partager cette émotion :

Martin Weill : « Tu comprends ce qu’il s’est passé ? Tu comprends pourquoi ces gens ils ont fait ça ?
Le petit garçon : – Oui, parce qu’ils sont très très très méchants. Les méchants c’est pas très gentil les méchants et il faut vraiment faire attention parce qu’il faut changer de maison…
Le père : – Mais non ne t’inquiètes pas, on n’a pas besoin de changer de maison. C’est la France notre maison.
– Mais il y a les méchants, papa…
– Oui mais il y a des méchants partout…
– Ils ont des pistolets, ils peuvent nous tirer dessus parce qu’ils sont très très méchants, papa…
– S’ils ont des pistolets, nous on a des fleurs.
– Mais les fleurs ça fait rien c’est pour…
– Si regarde, tu vois, tout le monde pose des fleurs, c’est pour combattre les pistolets.
– C’est pour protéger ?
– Voila.
– Et les bougies aussi ?
– C’est pour ne pas oublier les gens qui sont partis.
– Humm, c’est pour nous protéger les fleurs et les bougies !
– Oui.
Martin Weill : Ça va mieux du coup ?
Le petit garçon : Oui, ça va mieux.

Info utile

Ce dimanche 22 novembre, à partir de 15h, aura lieu la marche contre la haine et pour la paix ! Initialement prévu en soutien aux deux jeunes hommes montpelliérains agressés parce qu’ils sont tout simplement homosexuels, avec les événements récents l’organisation a décidé de marcher en solidarité pour Paris et les victimes des attentats du 13 novembre dernier. Tous ensemble réunissons-nous sur la place du nombre d’or !

Laisser un commentaire