C’est la rentrée des séries aux États-Unis depuis quelques semaines : de nouvelles séries sont donc à découvrir, qui deviendront peut-être d’ici quelques années nos nouvelles Grey’s Anatomy ou The Walking Dead, ces séries pour lesquels on respire et dont on ne manquerait un épisode pour rien au monde.
Quantico fait partie de ces quelques perles rares cette année.

Crédit : ABC

Crédit : ABC 

La série se déroule à l’académie du FBI de Quantico, où l’on suit sept nouvelles recrues venues pour être formées, mais se déroule aussi en parallèle, neuf mois plus tard, lorsque l’une d’entre elles est victime d’une conspiration et est accusée d’être responsable de la plus grande attaque terroriste commise aux États-Unis depuis le 11 septembre 2001.

Cela offre un montage original et de qualité : une alternance tout au long des épisodes entre flash-backs sur la base de Quantico et retours au présent. Malgré les apparences, rassurez-vous, la série n’est absolument pas difficile à suivre : on ne se sent jamais perdu dans le scénario, à condition de ne pas trop lever les yeux de l’écran évidemment. L’incessant va-et-vient entre passé et présent nous tient en haleine jusqu’au bout, tout en nous apportant des réponses sur l’histoire qui se déroule sous nos yeux et le passé des personnages.
Quantico est d’ailleurs non sans rappeler la série How To Get Away With Murder, construit de la même manière, qui a connu dès sa première saison un grand succès auprès du public américain, et dont l’actrice principale, Viola Davis, a été récompensée d’un Emmy Award. De quoi nous rendre assez optimiste pour le futur de Quantico si la série suit le même chemin.

Crédit :https://www.facebook.com/QuanticoABC?fref=ts

Crédit :https://www.facebook.com/QuanticoABC?fref=ts

Parlons également de l’héroïne principale, Alex Parrish, que certains classent déjà parmi les huit héroïnes les plus sensass à suivre cet automne.
Une héroïne au passé sombre, puisque l’on découvre dès le premier épisode que dans son adolescence, Alex a dû tirer sur son père ivre pour sauver sa mère, qu’il tentait de tuer. En fouillant dans ses papiers elle découvre qu’il était un agent spécial du FBI. Sa vie n’a depuis qu’un but : découvrir qui était réellement son père. Une héroïne forte et brillante donc, mais aussi très sexy, puisqu’elle est interprétée par Priyanka Chopra, actrice indienne et Miss Monde 2000, prouvant ainsi qu’elle est bien plus qu’un joli visage.

Crédit : https://www.facebook.com/QuanticoABC?fref=ts

Crédit : https://www.facebook.com/QuanticoABC?fref=ts

Autre atout de la série : sa diversité. L’un est gay, l’autre est musulmane, un autre est même mormon…Mais cette diversité n’a aucune importance aux yeux du FBI qui n’a qu’une seule chose en tête : faire de ces personnes d’excellents agents spéciaux. Chacun trouvera ainsi un personnage auquel s’identifier, ce qui, de par sa rareté, mérite d’être mentionné.

ABC revient donc cet automne avec un programme de qualité et s’offre ainsi une belle rentrée…Il reste maintenant à espérer que Quantico continue à nous offrir des épisodes de la même grandeur et au scénario aussi fort que les trois premiers.

Genre : Drame, Thriller
Création : Mark Gordon, Joshua Safran
Production : ABC Studio, Marc Gordon Co
Casting : Priyanka Chopra, Jake McLaughlin, Josh Hopkins, Yasmine Al Massri, Johanna Braddy, Tate Ellington, Aunjanue Ellis
Diffusion : le dimanche aux USA, le lundi en VOSTFR

Laisser un commentaire