« Bonjour les filles ! Merci d’avoir accepté de répondre à cet interview. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

M. S. : Moi je suis Marine Steiner, je suis ambassadrice de Nightfall à Montpellier, on a donc été chargés de développer le projet Nightfall sur Montpellier. On est 4.
A. B. : Moi je suis Aurélie Benard, je suis aussi ambassadrice de Nightfall Montpellier, les 2 autres membres de l’équipe, Adrian et Mathilde sont, pareil que nous, ambassadeurs, font partis de l’équipe Nightfall. Donc nous sommes 4.

Comment est né ce projet ?

M.S. : A la base c’est un étudiant qui sortait souvent et qui se demandait où aller après et du coup il a eu cette idée d’un paquet de cartes qui donneraient des réductions. L’idée c’est qu’on joue à des jeux d’alcools et sur chaque carte, étant donné que des établissements figurent dessus, on voit où l’on peut aller dans la ville tout en profitant de réductions. Donc, on décide où on va en fonction des cartes et on voit à peu près où on a envie d’aller en fonction des réductions. Le garçon qui a inventé ce concept, c’était ce qu’il recherchait (ndlr : faire découvrir de nouveaux lieux), il a développé le concept, missionné une agence de communication pour s’occuper du projet qui s’est ensuite développé, surtout dans le nord-ouest de la France, et nous du coup à Montpellier.

Pouvez-vous développer un peu plus le concept de Nightfall ?

A.B. : Le principe, pour qu’il soit clair, ce sont des coupons de réductions sous forme d’un jeu de cartes, un jeu de cartes à jouer. Chaque carte représente un établissement et chaque établissement propose une réduction, exemple 1 verre, 1 verre offert, moins 20€ sur une bouteille dans certaines boites, des choses plutôt intéressantes pour sortir moins cher.

Crédit : What's Up Montpellier

Crédit : What’s Up Montpellier

Qui sont vos bars ou autres, partenaires sur Montpellier ?

M.S. : C’est bar, boîte, restaurant, le concept.
A.B. : On en a plusieurs, on a la Irish Taverne, le Cubanito Café, le Lucky Days, le Bistro Sainte-Anne, le Restophone, Inglorious Bar, le Zoo, le Café de la mer, le Sound Station, La Petite scène, le Ol’Dirty Bar, le Verd’ici, La Terrasse, le Big Mama, le Up, à L’heure du vin, le Fabulous Bar, le Mélomane Club, le Coconut, le Dieze, le PZ, la Villa Rouge, le Bayou Rouge, le Mat Burger et bien-sûr notre sponsor, qu’il ne faut pas oublier, c’est Alerte Apéro.
M.S. : C’est le plus gros sponsor qu’on a, c’est le même sur toutes les villes, donc Nantes, Angers, Rennes, Tours et Caen. Et donc Montpellier bien évidemment et c’est le même sponsor, celui qui apparaît au dos des cartes.

Quels sont les avantages pour les participants ?

M.S. : C’est essentiellement les réductions, les réductions sur les cartes.
A.B. : Le petit plus comparé à d’autres réductions comme Maxipass ou autre sur Montpellier, c’est que nous on propose un esprit de communauté, de communauté Nightfall, c’est les nightfalleurs, on organise des soirées à côté, chaque mois on aura minimum 2 soirées dans des bars et/ou restaurants, boîtes partenaires. Nightfall c’est de venir aux soirées, gagner des cadeaux, retrouver un esprit de soirée où on peut rencontrer des gens, où on peut partager, boire des canons entre copains, faire la fête un peu «  l’ancienne ».
M.S. : Dans l’esprit des fraternités ou des soirées aux Etats-Unis, se sentir appartenir à une communauté. C’est ce que l’on souhaite vraiment développer.
A.B. : C’est une ambiance très sympa. Qu’on a d’ailleurs retrouvé lorsqu’on a fait le lancement de Nightfall Angers. On ne connaissait pas du tout la ville, notre agence a pu participer au lancement et on a trouvé ça génial. L’ambiance dans les bars quand on est nightfalleurs c’est une ambiance qu’on ne trouve plus dans les soirées classiques.

Comment ça se passe pour adhérer à Nightfall ?

A.B. : Il n’y a pas d’adhésion, il faut juste acheter le paquet de cartes pour être dans la communauté Nightfall. Le paquet de carte coûte 9€ et donne accès à 350€ minimum de réduction sur Montpellier. Mais c’est plus le fait de venir aux soirées, de revoir les gens qui font partie de la communauté. C’est une ambiance particulière. On est jeune, c’est un concept fait pour les jeunes, on est pas mal présent sur les réseaux sociaux, Facebook, Instagram, Snapchat également. On échange pas mal sur les réseaux, on partage les bons plans de nos partenaires et on aimerait réaliser une toile d’échange de bons plans sympas entre nightfalleurs.
M.S. : On sait que ça fait toujours plaisir d’avoir des petites réductions quand on veut sortir, etc. Surtout en étant étudiant, la cible de base ce sont les étudiants. Après on n’est pas du tout fermés, on s’élargit complètement, il n’y a aucun soucis. Mais on sait qu’on aime avoir des réductions, donc ça reste plutôt sympa.

Avez-vous eu des difficultés lors du lancement du projet ?

M.S. : C’est plus en arrière-plan mais c’est pour démarcher qu’on a eu le plus de mal. C’était pour la prise de rendez-vous car les patrons sont un peu compliqués à joindre mais sinon pour l’instant non. Pour le moment ça part plutôt bien.
A.B. : Ce qui était compliqué c’était de trouver des patrons réellement intéressés par le concept, qui acceptaient de faire des réductions et de cibler une clientèle plutôt étudiante qui est vraiment importante sur Montpellier. On a mis un petit peu de temps mais au final tous les établissements du paquet accueilleront les nightfalleurs, dans cet esprit de communauté, sans problème. C’est ce qui a mis du temps à se développer sur cette ville et sur les autres aussi mais sinon rien d’inquiétant.
M.S. : En tout cas sur les autres villes, il y a Nantes qui est déjà lancé et depuis le week-end dernier, Angers, on a eu aucun soucis, le projet part super bien, on est bien accueillis, les gens sont ravis des soirées qu’on fait. Et on pense que sur Montpellier se sera pareil puisque l’on sait que les gens sont très fêtards donc, ça se profile plutôt bien.
A.B. : Les soirées de ce week-end (ndrl : soirée du 17 au 19 septembre) vont nous montrer si le projet est bien accueilli. Pour le moment on en parle, on en fait la promotion. C’est vrai que tout le monde autour de nous adhère au projet, tout le monde veut son paquet de cartes. Ça démarre bien.

Crédit : What's Up Montpellier

Crédit : What’s Up Montpellier

Pouvez-vous me parler des soirées de lancement ?

A.B. : C’est ce soir (jeudi 17 septembre), soirée au Sound Station avec le thème chic et un détail choc c’est-à-dire que si on vient habiller chic avec un détail choc, on peut gagner un shooter, donc c’est plutôt sympa ça. On a un petit tournoi de bière pong qui est organisé, on a la présence d’un DJ et la roue de la fortune qui est l’animation principale des soirées nightfall. On a une immense roue qui fait gagner des shooters, des cadeaux, c’est hyper sympa pour l’ambiance qu’on retrouve justement dans ces soirées. On a également une bouteille à gagner avec l’élection du meilleur détail choc. Demain soir (vendredi 18 septembre) la soirée sera au Cubanito Café, soirée cubaine forcément avec dégustation de cigares et après ce sera un peu l’esprit moustache, donc si on vient avec une moustache on a un shooter offert, il y aura également un tirage au sort demain. La soirée s’annonce plutôt bien. Et le finish, samedi soir (samedi 19 septembre) ce sera au PZ qui est une discothèque de la ville qui est là depuis très longtemps et on sera en même temps qu’une soirée d’intégration kiné, donc ce sera déjà une soirée étudiante et nous on va venir animer, avec toujours la roue de la fortune, il y aura un photographe professionnel, enfin bref, on va tout faire pour que ce soit une bonne soirée de clôture pour le week-end de lancement.

Au niveau des week-ends, vous allez en faire régulièrement ? A quelle fréquence ?

A.B. : Une fois par mois on aura 2 à 3 soirées sur un week-end, tous les mois.

Les cartes sont-elles utilisables une fois ou plusieurs fois ?

A.B. : Ca dépend des villes, il y en a qui sont réutilisables, sur Montpellier la plus part des cartes ne sont utilisables qu’une fois. Par contre les réductions sont très différentes, on a des réductions qui peuvent être utilisables sur toute la soirée comme des prolongations d’Happy Hour, ce genre de choses qui sont utilisables toute la soirée.

Et on peut les utiliser uniquement lors des soirées Nightfall ou n’importe quand ?

A.B. : N’importe quand ET pendant les soirées Nightfall sinon ce ne serait pas drôle. Tu peux les utiliser tout le temps, c’est ça qui est cool.
M.S. : Le but c’est quand même de garder le paquet de cartes intact parce qu’après c’est un paquet avec lequel tu peux faire des jeux d’alcool par exemple. Il y a une petite encoche sur le côté, on donne la carte au bar et le barman fait une marque au stylo dessus pour dire que ça a été utilisé et après le barman nous rend la carte comme ça le paquet reste intacte.

Êtes-vous stressées pour votre première soirée ? Est-ce que vous avez de bonnes attentes ?

M.S. : On a plutôt de bonnes attentes, forcément on appréhende un peu parce que c’est la première vraie soirée qu’on organise, même pour notre expérience personnelle c’est la première soirée qu’on organise mais ça se profile plutôt bien, on en a beaucoup parlé autour de nous, on a pas mal communiqué notamment avec les réseaux sociaux, je pense que ce sera bien accueilli à Montpellier vu que c’est quand même où il y a une bonne ambiance en général, ça devrait aller.
A.B. : On est assez confiantes parce qu’on est bien entourés, le projet convainc tout le monde puisque de toute façon qui ne serait pas convaincu par des réductions à moindre prix, une ambiance de folie dans les soirées, quelque chose de très familial, copains très sympas, et comme on a eu juste avant les soirées d’Angers où on a vu que c’était la folie on part quand même assez confiantes.

Vous avez vendu beaucoup de paquets de cartes déjà ? Ou vous espérez en vendre lors des soirées de ce week-end ?

A.B. : On en a eu quelques-uns de vendus déjà, on a eu pas mal de préventes avant la sortie du paquet, on en a vendu pas mal sur le site, et on pense en vendre beaucoup ce soir car les gens continuent à découvrir le concept. Sur les soirées c’est là que les gens découvrent vraiment le paquet de cartes, voient l’ambiance des soirées, nous voient nous en vrai, parce qu’on ne peut pas être partout. C’est là où on a le meilleur contact, les gens sont directement en contact avec nous. On peut gagner le paquet en soirée ou l’avoir à -50% avec la roue de la fortune, c’est lors des soirées que les paquets partent le plus.

Parfait, je vous remercie d’avoir accepté de répondre à mes questions.

A.B./M.S. : Merci à toi. »

 

Vous pouvez retrouver la Team Nightfall sur leur page Facebook, ainsi que sur Instagram et n’hésitez pas à les contacter si vous êtes intéressés !

Laisser un commentaire