Les friperies connaissent un franc succès en France ces dernières années. Peut-être est-ce à cause de nos relations avec nos banquiers ,qui se sont franchement dégradées, ou par ce nouvel amour pour le recyclage. Quoi qu’il en soit, ces véritables boutiques mode fleurissent partout, et Montpellier n’est pas épargné.
Auparavant fréquentées par des inconditionnels nostalgiques ou étudiants fauchés comme les blés, elles sont de plus en plus prisées par des passionnés de mode à la recherche de la pièce unique, décalée. L’intérêt de fréquenter ces lieux réside donc dans le fait de pouvoir trouver des vêtements, accessoires uniques et vintages, ou des matières de qualité à des prix abordables. Mais je sais que le mot « friperie » provoque cette fameuse mine de dégoût (ben quoi, l’odeur de caveau humide ce n’est pas agréable ?) C’est pourquoi je vous ai sélectionné les trois friperies qui méritent le détour pour un look original sans pour autant ressembler à Cindy Lauper (on l’aime bien mais côté look c’est, comment dire ?… On repassera) ET qui sentent bon la rose… presque.

Leeberthy, le fait maison

LA friperie à ne pas manquer. Le couple de Montpelliérains à l’origine de cette boutique a su créer un univers bien à lui. Des vêtements de seconde main souvent réajustés ou remis au goût du jour avec leur petite touche perso, on adore. Plutôt sport chic, homme et femme, il y en a pour tous les goûts. Le petit plus, c’est que les vêtements sont sélectionnés avec soin, chaque pièce se veut être unique. Pour celles et ceux qui restent réticents à plonger leurs mains dans des bacs remplis de vêtements entassés et de poussière, pas de panique, chez Leeberthy ils vous attendent bien sagement sur des cintres (très originaux soit dit en passant) et pour les grands flemmards, ils ont aussi pensé à vous en ouvrant leur facebook.
Adeptes du recyclage sous toutes ses formes, ils donnent également une nouvelle jeunesse à des matériaux bruts pour leur déco rétro très recherchée, comme le carton ou le bois naturel, qui donnent aux meubles une identité forte et rappellent le côté « fait maison ». Chaque détail compte.
3, Rue Fournarié, go go go !

Kilostock, la masse

Dans ce repère idéalement situé dans la rue de l’université, on y trouve de tout en grande quantité. A l’étroit, il va falloir se faufiler et retrousser ses manches pour trouver votre bonheur parmi les nombreux jeans, vestes en jeans, vestes en cuir, chemises, polos, mais aussi une vraie collection de lunettes ainsi que de sacs à dos. Et encore, ce n’est que la première pièce. Au fond de la boutique, on passe dans une petite salle remplie de chaussures et baskets vintages, pour arriver dans une autre pièce aussi chargée que la précédente. Vestes 80’s, robes remodelées, maillots de base-ball et basket-ball… Tout y passe. Et promis, pas de bacs poussiéreux non plus. Vous pouvez aller faire un tour sur la page facebook pour avoir un aperçu des derniers arrivages !

Alternative dépôt vente, le luxe

Adeptes des vêtements de marque, cette braderie 1 Rue des Gagne Petit va être appréciée de votre banquier…ou pas. Bien cachée dans une ruelle, on ne peut pas tomber dessus par hasard, ou alors vraiment si on est du genre à se perdre encore dans les innombrables ruelles de Montpellier (quoi vous n’êtes pas comme ça?) et d’être attiré irrésistiblement par cette vitrine si alléchante… En effet, on y trouve des vêtements, mais aussi des sacs, chaussures, foulards et bijoux griffés The Kooples, Vuitton, Chanel, Chloé… et j’en passe. Les articles sont choisis avec soin, alors quand ils sont d’occasion, ils sont généralement peu portés et se rapprochent du neuf. Les prix varient beaucoup, pour les produits de grande marque ne vous attendez pas non plus à ce qu’ils soient donnés… Je n’ai pas encore trouvé ce genre de boutique bienfaitrice, mais j’y travaille. En attendant, voici leur page facebook histoire de baver un peu.

Laisser un commentaire