À seulement huit mois de l’Euro 2016 de Football qui sera organisé dans nos contrées françaises, l’équipe de France affrontait l’Arménie hier soir à l’Allianz Rivera à Nice dans le cadre d’un match amical de préparation.

Crédit : Pierre Godfrin (Football 365)

Crédit : Pierre Godfrin (Football 365)

Une attaque séduisante, un retour rassurant

L’équipe d’Arménie n’a pas fait long feu devant l’équipe de France jeudi soir. Rapidement déstabilisés par des Français visiblement décomplexés, les Arméniens n’ont pas répondu présents techniquement. Trop de passes imprécises, autant de brèches dans la défense malgré un bloc défensif bien mis en place chez les visiteurs, c’est le tandem Griezmann-Benzema qui en a profité dans la première mi-temps, accompagné par un Lassana Diarra qui n’a pas manqué son retour en sélection.

Après quelques dangers en tout début de match avec une frappe de Cabaye sur une remise en retrait de Valbuena puis sur un CSC (contre son camp) de peu évité pour l’Arménie, il a fallu attendre la 29ème minute pour voir la première frappe cadrée du match en la personne de Karim Benzema, ardemment défendu par Didier Deschamps suite aux critiques à son égard avant le match.

Le duo de feu de la Liga a fini par percer la couche défensive Arménienne à l’aide d’un une-deux entre Griezmann et Benzema, respectivement buteur et passeur décisif. 1-0.

Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 1-0.

Au retour des vestiaires, les locaux repartent sur le même rythme que celle de la première période. Après que Benzema ait failli décrocher un ciseau acrobatique à bout portant, c’est Yohan Cabaye qui, à la réception d’une passe de coin de la surface de Valbuena, enveloppe une frappe à mi-hauteur qui se loge dans le petit filet du portier Arménien. 2-0

Les Bleus auraient pu alourdir la marque de suite après avec un centre de Matuidi que Benzema ne réussit pas à dévier.

Un Benzema tonitruant

Dans le dernier quart d’heure de jeu, Karim Benzema est récompensé de tous ses efforts dans ce match. Il marque coup sur coup ses 26ème et 27ème buts en Equipe de France. Le premier sur une réception de la tête d’un corner distillé par Antoine Griezmann, 3-0. Le second sur un duel en un-contre-un face à Kasparov à l’aide d’une déviation d’Anthony Martial, 4-0. C’est ainsi qu’il dépasse un certain Sylvain Wiltord et se place derrière Youri Djorkaeff. De quoi faire taire les critiques pour un moment, ou pas.

Match amical de préparation à l’Euro 2016
France – Arménie 4-0 (1-0) – Arbitre : Slavko Vincic (Slovénie)
08/10/2015 – 20h45 – Allianz Rivera (Nice) – TF1

Compositions :

France : Lloris (cap), Sagna, Sakho, Varane, Evra, L.Diarra, Matuidi (Schneiderlin, 63ème), Cabaye (Sissoko, 76ème), Valbuena (Martial, 63ème), Griezmann (Lacazette, 87ème), Benzema (Giroud, 81ème). Sélectionneur : Didier Deschamps.

Arménie : Kasparov, Hayrapetyan, Andonian, Voskanyan, Hambardzumyan (Manoyan, 70ème), Mkhitaryan (cap),(Pizzelli, 61ème), Yuspashyan, Ghazaryan (Mamedov, 67ème), Hovhannisyan (Poghosyan, 61ème), Mkrtchyan, Sarkisov (Özbiliz, 60ème). Sélectionneur : Sarkis Ovsepyan.

Buts : Griezmann (35ème), Cabaye (54ème), Benzema (77ème et 79ème) pour la France.

Avertissements : Sakho (41ème), Schneiderlin (67ème) pour la France. Hambardzumyan (20ème) pour l’Arménie.

Jérôme Corrao

Laisser un commentaire