Le club de la capitale remporte ce 87e « Classique » du Championnat de Ligue 1.

Cette affiche s’annonçait particulièrement déséquilibrée au vu de la forme actuelle des deux équipes mais ce match n’est décidément pas comme les autres.

En effet, l’OM a donné une leçon à toutes les équipes de Ligue 1 en cette soirée du 4 octobre 2015. Oui, il est possible de déranger le grand Paris Saint Germain sans poser le bus devant son propre but et oui, Marseille a malgré tout perdu. Mais quel bonheur de voir une équipe française jouer enfin face au PSG et pour cela je voudrais remercier la tactique mise en place par Michel. L’entraineur de l’OM a eu la bonne idée de bloquer LE point fort de Paris, son milieu de terrain. Bien aidé par un duo Lucas Silva/ Lass Diarra des grands soirs Marseille bouscule l’équipe de Laurent Blanc pendant les 30 premières minutes puis les assomment au moment où les parisiens commençaient à peine à sortir la tête de l’eau, Batshuayi fusille Trapp d’une tête à bout portant (30’), 0-1.

Crédit photo - Canal+

Crédit photo – Canal+

Le Zlatan Show

On l’avait remarqué, Zlatan avait particulièrement envie de marquer ce soir puisqu’il avait déjà tiré à quatre reprises dans la première demi-heure. Et quand Zlatan veut, Zlatan fait ! Quarantième minute, Batshuayi sous pression, cherche à retrouver son gardien en retrait. Malheureusement pour lui, le géant suédois passait par là et tente d’intercepter le ballon. De son côté Mandanda sort de ses cages et tente d’intercepter Zlatan… Penalty, carton jaune et Ibrahimovic remet les deux équipes à égalité. Par la même occasion, « Ibra » égale les 109 buts d’un certain Pedro Miguel Pauleta, ils sont désormais deux à occuper la première place du classement des buteurs de l’Histoire du PSG.

Mais Zlatan n’aime pas partager, 2 minutes plus tard il dépose amicalement un ballon sur la main de Rolando, manque de bol c’était encore dans la surface de réparation marseillaise. Benoît Bastien désigne à nouveau le point de penalty. Le numéro 10 parisien transforme mais l’abitre signale fort justement, que Cavani et Aurier sont entrés dans la surface avant que Zlatan ne tire, le penalty est alors à retirer. Pour la troisième fois en autant de tentatives, Ibrahimovic change de coté et trompe Mandanda d’un splendide contre-pied, Avé Zlatan !

Ça y est, Zlatan est seul en tête et devient le meilleur buteur de l’Histoire du Paris Saint Germain avec 110 réalisations, rien que ça. Zlatan a fait le boulot et d’ailleurs on ne le reverra plus jusqu’à sa sortie à la 70ème minute de jeu (par Pastore).

L’OM peut nourrir des regrets

Outre leur excellente première demi-heure les Marseillais se retrouvent menés 2-1 à la fin du premier acte.

Marseille entame difficilement sa deuxième mi-temps mais c’était sans compter sur Serge Aurier qui décida soudainement de faucher Barrada dans sa propre surface (54’). L’OM a l’occasion de recoller au score et c’est Barrada qui se présente face au contesté Kevin Trapp. Le gardien plonge sur sa droite et réalise une très belle parade, on en reste à 2-1.

Marseille ne baisse pas les bras pour autant et continue d’embêter son rival. Le match est toujours très ouvert et les deux équipes se créent plusieurs occasions qui permettent aux deux gardiens de se mettre en évidence. Malgré un dernier contre mal conclu par Rémy Cabella, l’OM s’incline sur la pelouse d’un Paris pas serein mais peut repartir la tête haute.

Paris reste en tête du championnat et relègue son adversaire du soir à la 16ème position.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Une réponse

Répondre à tchzki Annuler la réponse.