Le mois d’octobre arrive à grand pas, et côté cinéma, s’il y a bien un film à aller voir, c’est L’homme Irrationnel, le nouveau « chef d’œuvre » de Woody Allen. Alors oui, on connait tous ce réalisateur et ses comédies romantiques comme Minuit à Paris, mais cette fois (et non, ce ne sera pas la première) il se lance dans un thriller liant philosophie et romance. Avant même d’en savoir plus sur cette histoire, laissez-moi vous présenter le casting de rêve qu’offre ce long métrage ; en tête de liste : Joaquin Phoenix (qui a notamment incarné le rôle principal dans Her de Spike Jonze, à voir si ce n’est pas déjà fait), suivi par la brillante Emma Stone, que l’on retrouve à nouveau après son succès dans Magic in the Moonlight. Ici, Woody Allen nous présente un professeur de philosophie ayant perdu toute joie de vivre, Abe Lucas, faisant face à deux relations ; la première avec l’une de ses collègues voulant oublier son mariage raté, la seconde avec Jill Pollard, sa meilleure étudiante. Surprenant de manière hasardeuse une conversation, professeur et élève ne savent pas que celle-ci aura un important impact dans leurs vies. En effet, suite à cela, Abe prend une décision qui lui redonne le plaisir de vivre, cependant, le fruit de ce choix mystérieux aura de nombreuses conséquences. Tant de rebondissements qui nous rendent impatients d’être confortablement assis. En salle le 14 octobre !

l-homme-irrationnel-l-homme-irrationnel-939286

Crédit : Sony Pictures Classics

Dans un autre registre, pour ceux d’entre vous qui sont fan de la peinture du XVIIème siècle, et même pour les autres, sachez que le 11 octobre marquera la fin de l’exposition temporaire du musée Fabre L’Âge d’or de la peinture à Naples, de Ribera à Giordano. Comme son titre l’indique, cette exposition met en avant l’évolution de la peinture Napolitaine depuis Caravage (oui, celui de vos cours d’histoire des arts de 3ème) et son empreinte au sein des peintres de Naples, tout en incluant les évènements historiques marquants, comme l’épisode dévastateur de la peste de 1656. Une exposition à ne pas manquer qui explore l’étendue artistique très dense de ce XVIIème siècle.

l-age-d-or-de-la-peinture-a-naples-billet-exposition-et-collections-permanentes-montpellier-du-20-06-15-au-11-10-15
Enfin, du 2 au 3 octobre, ouvre le festival Katrinesk, qualifié de « festival labo à excitation sensorielle ». Vous retrouverez là-bas des concerts musicaux alliant notamment différents styles : rap, jazz, rock, etc. Vous pourrez également assister à des performances artistiques et spectacles théâtraux en tout genre, qui vont mettre à l’épreuve tous vos sens : le toucher notamment, l’ouïe et la vue bien entendue. Un « chantier » en perpétuel mouvement, qui vavous permettre « d’expérimenter » dans tous les sens du terme – car c’est ça, l’aspiration principale de cet évènement – et de manière innovante, artistique. Alors si vous êtes à la recherche d’expériences originale dans une ambiance détendue et propice au partage, précipitez-vousà la Maison pour tous Voltaire (tram 2 arrêt Voltaire).

Crédit : https://www.facebook.com/events/1619378271647348/

Crédit : https://www.facebook.com/events/1619378271647348/

Laisser un commentaire